VALOREM PREND POSITION DANS L’EOLIEN OFFSHORE FLOTTANT EN SOUTENANT EOLINK.

Actualité - 30 novembre 2022

Le Groupe VALOREM confirme ses ambitions de développement à l’offshore annoncées en octobre dernier, en soutenant EOLINK, entreprise innovante dans le secteur de l’éolien offshore flottant et en prenant part au projet France-Atlantique.

EOLINK développe depuis 2015 un nouveau concept d’éolienne flottante qui vise à réduire les coûts de production de l’électricité éolienne offshore. La structure de cette éolienne a la particularité d’être pyramidale. L’éolienne est en effet intégrée sur le flotteur au moyen de 4 mâts plutôt qu’une seule tour. Cette solution doit permettre de diminuer le coût de production de l’électricité grâce notamment à la réduction de 30% de la masse d’acier du flotteur.

VALOREM, opérateur français indépendant en énergies vertes, prend part à cette aventure, en rentrant au capital d’EOLINK à hauteur de 17%, aux côtés de l’opérateur espagnol d’énergie d’origine renouvelable ACCIONA Energía, actionnaire majoritaire. Cette décision vient confirmer le positionnement de VALOREM sur ses intentions de développement sur le marché éolien offshore, et sa volonté d’explorer de nouvelles méthodes et technologies, tout en valorisant le tissu local, comme le témoigne sa signature de la charte d’engagement du contenu local industriel, en juin dernier sur le salon Seanergy. Ainsi, VALOREM assoie son statut d’entreprise à mission dont la raison d’être est « Valoriser ensemble les énergies des territoires, pour ouvrir la voie à un avenir durable et solidaire ». Cette collaboration VALOREM-EOLINK se traduit dès aujourd’hui de manière concrète par l’implication de VALOREM dans le projet pilote France-Atlantique pour lequel l’ADEME vient par ailleurs de confirmer une aide financière de 14.9 millions d’euros dans le cadre du Programme « France 2030 ».

Le projet France-Atlantique 

Le projet ambitionne l’installation d’une éolienne flottante du concept EOLINK sur le site d’essai en mer du SEM-REV en Loire-Atlantique. D’une puissance de 5 MW, l’éolienne subviendra à la consommation électrique annuelle de 7 000 habitants.

Dans le cadre de ce projet, VALOREM fournira et adaptera la turbine au flotteur EOLINK, puis se chargera de son installation (via sa filiale VALREA), et de sa mise en service et de sa maintenance (via sa filiale VALEMO).

Centrale Nantes qui opère le site d’essai au large du Croisic se chargera du câble de connexion de l’éolienne jusqu’à la terre.

EOLINK est concepteur du flotteur et coordinateur du projet.

Verbatim BERTRAND GUIDEZ, directeur général adjoint du groupe VALOREM :

« Le Groupe VALOREM est désormais engagé dans le marché Offshore, et sans que cela soit exclusif, nous croyons beaucoup à l’avenir de la filière flottante. La technologie EOLINK, sobre en matériaux et promettant des coûts de production inférieurs, devra trouver toute sa place dans les futures capacités de production installées en France, comme en Europe ».