R&D : poursuite du projet ePARADISE pour l’amélioration de la durabilité et de l’impact sonore des éoliennes

Actualité - 20 mai 2021

Dans le cadre du projet ePARADISE, soutenu par l’ADEME et par la région Pays de la Loire, VALEMO travaille en partenariat avec le LHEEA (Laboratoire en Hydrodynamique, Énergétique et Environnement Atmosphérique, rattaché à l’école centrale de Nantes), le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) et Mer Agitée (écurie de course au large de Michel Desjoyeaux). Le projet consiste à optimiser deux types de capteurs aérodynamiques pour des éoliennes en exploitation. Les capteurs en question sont le ePenon, développé par Mer Agitée, et des capteurs de pression sans fil installés par le CSTB.

L’utilisation de ces capteurs permettra à terme d’optimiser la production électrique par détection de désalignement nacelle ou de mauvais calage des pales et d’améliorer la durée de vie d’une éolienne par voie de conséquence et possiblement de réduire leur émission de bruit. Au cours des derniers 18 mois, plusieurs jalons ont été franchis.

Le bureau d’étude vent de VALOREM (maison-mère de VALEMO) a installé un mât de mesure de vent en octobre 2020 afin de caractériser le vent amont et VALEMO installera un Lidar nacelle afin de caractériser le désalignement nacelle. Les données obtenues permettront de caractériser certains points de fonctionnement de la turbine en lien avec le fonctionnement des ePenons et seront couplées à des mesures  acoustiques.

La pale d’éolienne concernée par l’installation des capteurs a été scannée sur site et reproduite en soufflerie, à l’échelle 1 dans la soufflerie du CSTB et à l’échelle réduite dans la soufflerie du LHEEA. Une première série d’essais à l’échelle 1 ont été effectués en novembre 2020 et ont permis de valider le fonctionnement et l’installation des capteurs ainsi que de déterminer les localisations les plus pertinentes de ceux-ci sur la pale. L’originalité des installations expérimentales utilisées est de pouvoir reproduire des rafales de vent.

Début avril 2021, les capteurs ePenons ont été installés sur une éolienne du parc de Saint-Hilaire de Chaléons, exploité par VALEMO et appartenant à VALOREM. 8 capteurs ont ainsi été collés sur chacune des pales.

Installation des capteurs ePenons sur les pales d’éolienne

Les prochaines étapes du projet consisteront notamment à forcer des mauvais réglages sur l’éolienne (angle de yaw, angle de pitch) lors d’une phase courte de tests et d’analyser la réponse des capteurs ePenons et leur capacité à détecter ces mauvais réglages.